Entretien chaudière

Profiter de l'été pour entretenir son installation de chauffage

S’il est important d’entretenir votre système de chauffage, un petit peu, tout au long de l’année… l’été reste la saison idéale pour prendre le temps de le chouchouter. Une période plus calme pour les professionnels (moins sollicités) et un entretien en profondeur qui fera les beaux jours de votre chaudière à l’automne. Nos conseils, pour un redémarrage sans difficulté à la rentrée !

Vous êtes passé en « mode été » ? Votre chaudière aussi !

Les beaux jours sont là et votre radiateur est éteint au profit d’un ventilateur souverain… Si à cette époque de l’année le chauffage n’est plus nécessaire, votre chaudière doit continuer à fonctionner pour l’eau chaude sanitaire. Faites des économies d’énergie, passez en mode été ! Pour ça, rien de plus simple : si votre chaudière est double usage (c’est-à-dire qu’elle produit aussi de l’eau chaude), sélectionnez la position « été » ou « eau chaude sanitaire », généralement représentée par un pictogramme robinet. Et si des vannes sont présentes au départ et retour du circuit de chauffage de la chaudière, fermez-les.
Votre chaudière vous fournit uniquement du chauffage ? Arrêtez-la… tout simplement !

Lâchez prise : ouvrez les vannes de vos radiateurs !

Une fois la période de chauffe terminée et votre chaudière en position été, ouvrez les vannes thermostatiques de vos radiateurs ! Eh oui, après une période d'inutilisation prolongée, le mécanisme qui régule l’arrivée d’eau peut se bloquer (souvent à cause d’un dépôt de calcaire sur les raccords des tuyaux ou d’un grippage du piston du robinet thermostatique). Il vaut donc mieux les ouvrir au maximum : sur 5 (s’il y a 5 positions) ou sur 23°C par exemple.
Le petit conseil entretien : nettoyez vos radiateurs à eau chaude avec de l’eau savonneuse, surtout sans produits agressifs !

Un entretien en profondeur qui fera les beaux jours de votre chaudière à l'automne !

Purger ou ne pas purger son radiateur : telle est la question ! 

Sur une installation de chauffage qui fonctionne bien, inutile de purger votre radiateur… Ce serait même contre-productif ! Mais si vous entendez des bruits d’écoulement (vous savez, ce petit « glou-glou » agaçant…)  ou si le haut de votre radiateur est moins chaud que le bas : il y a présence d’air et il faut le purger ! 
Comment ? Muni d’une paire de gants et à l’aide d’une clé de purge (un tournevis à tête plate fait aussi l’affaire), ouvrez le purgeur qui se situe en haut de votre radiateur et laissez l’air s’échapper. Pensez à prendre une bassine : de l’eau va s’écouler !

Attention : Si vous constatez une baisse anormale de la pression de votre radiateur, si vous devez l’ajuster régulièrement (sans intervenir sur le circuit de chauffage : purge ou autre…) alors appelez un chauffagiste ! C’est peut-être une fuite sur le circuit...

Contrat d’entretien : vérifiez l’état de votre chaudière gaz une fois par an ! 
Que ce soit en été ou en hiver, vous devez souscrire un contrat d’entretien annuel pour votre chaudière. D’une part, parce que c’est obligatoire (en cas de sinistre, cette attestation vous sera demandée par votre assurance.) D’autre part, se préoccuper de votre installation de chauffage est salutaire : à la fois pour vous et pour la planète ! Eh oui, une chaudière gaz révisée tous les ans, c’est  moins de pannes, moins de CO2 rejeté et… plus d’économies d’énergie ! Notre astuce ? Profitez de l’été pour demander un entretien de votre chaudière en bonne et due forme : prenez rendez-vous début septembre, dès votre retour de vacances (les pros sont moins sollicités qu’en automne).
Boîte à idées
Vous êtes notre plus belle source d'inspiration
Partager une idée

Retrouvez plus d'inspiration sur le compte Pinterest EDF & MOI