Construction piscine

Nos conseils d'archi pour faire construire sa piscine de rêve

Un café fumant dans la main, vous regardez votre jardin. Il y a toute la place pour faire construire sa piscine… Oui, mais laquelle ? Piscine en bois, hors sol, avec des carreaux ou une belle peinture ? Votre cerveau est au bord de la noyade... Ne pataugez pas plus longtemps et préparez le terrain pour l’été prochain, grâce aux conseils de Gérard Hartmann, architecte de la communauté RencontreUnArchi.com !

Entre piscine creusée ou hors sol, laquelle choisir ?

Si l’on pense à se faire plaisir avec un petit budget, la piscine hors sol, moins chère, est à préférer. Pour les piscines creusées en béton, la typologie de terrain et vos envies sont les deux sujets à étudier avec votre architecte : dimensions, aménagement d’une terrasse, construction d’une piscine à débordement… Dans tous les cas, une étude de sol réalisée par un ingénieur sera impérative pour valider votre projet.

Quel est l’emplacement idéal pour l’installation de votre piscine ?

Lorsque l’on fait construire sa piscine, le Saint Graal, c’est une exposition à la vue des 4 points cardinaux, pour profiter du soleil toute la journée et, par la même occasion, réduire votre consommation d’énergie si vous chauffez votre piscine ! Cela dit, il devient alors difficile de l’abriter du vent. Pensez donc à bien orienter votre piscine en fonction des vents dominants, voire à ajouter un muret ou une haie pour limiter les bourrasques désagréables pendant votre baignade.

Piscine en bois, hors sol, avec des carreaux ou une belle peinture ? Votre cerveau est au bord de la noyade...

Pour une bonne étanchéité, quel matériau recommanderiez-vous ?

Qu’il s’agisse de PVC, bois, béton ou gunite (un béton projeté), hors malfaçon, les problèmes d’étanchéité d’une piscine ne proviennent généralement pas du matériau utilisé. Les causes de fuite sont souvent dues aux skimmers (premier maillon du système de filtration) et/ou aux éclairages mal insérés dans la structure. Parfois, l’appareil lui-même peut ne pas être étanche ou présenter un problème de joints.

Et côté revêtement de piscine alors, quelles possibilités ?

Le revêtement est à votre piscine ce que Paris est à la France : capital. Il assure l’étanchéité de la structure et finalise l’esthétique du fond de votre piscine. Selon vos goûts, vous pourrez opter pour :

  • De la peinture étanche, étalée sur un enduit lui-même imperméable.
  • Un liner : c’est le revêtement le plus répandu, en PVC ou vinyle souple, il  se présente sous forme d’une poche. Notons bien qu’il devra toujours être fait sur-mesure, afin d’épouser les formes de votre nouvelle piscine.
  • Enfin, les grands carreaux, très tendance en ce moment, posés sur de l’enduit.

Attention, évitez d’appliquer uniquement un enduit étanche coloré, il ne résiste pas au temps et présente rapidement des risques de décollement. Déception presque garantie !

Quand la structure n’est pas ou plus étanche, que faire pour éviter que l’eau ne s’échappe de votre piscine ?

Problème de mouvement des sols ou mauvaise conception d’origine ? Les fissures dans le béton sont difficiles à réparer… Si certaines peuvent être bouchées au mortier de ciment, d’autres sont plus graves et nécessitent l’intervention d’un professionnel pour identifier la cause. Alors avant d’installer un liner ou une membrane armée (un revêtement qui ressemble au liner), consultez un pro impérativement.

Quelles sont les bonnes pratiques pour une eau claire et une filtration économique ?

Tout d’abord, évitez de faire construire votre piscine trop près d’arbres qui perdent leurs feuilles, cela nécessiterait de plus gros efforts de filtration. Ensuite, nettoyez régulièrement les filtres, vous évitez ainsi que votre équipement (pompe, skimmer, refoulement, monobloc…) soit forcé de tourner à plein régime pour faire correctement son boulot. La pompe de filtration doit être proportionnelle au volume de la piscine, pour éviter la surconsommation et faire des économies d’énergie ! Côté équipement, préférez les filtres à sable ou au sel qui n’abîment pas la peau, contrairement au chlore. Pour une piscine plus naturelle, pensez aussi aux systèmes de filtration bio, avec des plantes épuratrices et organismes vivants : ils sont excellents mais demandent plus d’espace et coûtent plus cher à installer.

Faut-il obligatoirement un permis de construire pour une piscine ?

Non, mais pensez à déposer une déclaration préalable (DP) en mairie avant d’entreprendre vos travaux. Ce document officiel vous donne l’autorisation de faire des modifications sur votre propriété, en respectant les règles d’urbanisme de votre commune.

La sécurité est primordiale, que dit la réglementation côté piscine ?

La réglementation pour les piscines impose la mise en place d’un système de sécurité, notamment pour protéger les enfants de la noyade. Vous aurez le choix entre plusieurs solutions :

  • Une couverture de sécurité, qui couvre la piscine : contrairement à une bâche, on peut marcher dessus. Le plus ? Elle permet de limiter les pertes de chaleur pendant la nuit et donc de maîtriser la consommation de chauffage de la piscine.
  • Une sonde connectée à une alarme : elle détecte les mouvements et vous avertit si une personne tombe dans la piscine ou s’approche du périmètre sécurisé.
  • Une clôture normée autour de la piscine, d’une hauteur de plus d’1,22 mètre par rapport au sol.
  • Un abri de piscine : complètement fermé, il forme un couvercle au-dessus du bassin.

Le rideau, la clôture ou l’abri pour piscine semblent être de meilleures solutions que les sondes car ces dernières pourraient cesser de fonctionner, par défaillance technique ou panne d’électricité. Quoiqu’il en soit, n’oubliez pas d’obtenir votre attestation de conformité !

Découvrez le profil de Gérard sur RencontreUnArchi.com

Boîte à idées
Vous êtes notre plus belle source d'inspiration
Partager une idée

Retrouvez plus d'inspiration sur le compte Pinterest EDF & MOI