Conseils d'archi : la rénovation de salle de bains en 9 questions

Conseils d'archi : la rénovation de salle de bains en 9 questions

Envie de refaire une beauté à votre salle de bains ? Matériaux, ventilation, éclairage… Nicola de RencontreUnArchi.com vous livre ses précieux conseils. A vous l’espace bien-être où l’on aime autant buller pendant des heures que se maquiller en 5 minutes chrono !

En ce moment, tout le monde rêve d’une douche à l’italienne. Quelles astuces donneriez-vous à une personne qui souhaite se lancer ?

Nicola : Tout d’abord, je lui conseillerais de bien vérifier que l’ensemble du système peut être encastré dans le plancher (notamment le receveur et l’évacuation).  Il faudra également s’assurer que la paroi fixe fasse au moins 1,20 m de largeur pour éviter les projections d’eau. Ce serait dommage qu’une belle salle de bains soit inondée à chaque douche ! Et côté déco, je recommande souvent à mes clients d’utiliser le même carrelage pour la douche et le sol afin de créer une surface monochrome.

Et si on tient à sa baignoire ?

Nicola : Le bain consomme plus d’eau que la douche, mais la baignoire, dans laquelle on peut aussi se doucher, peut être idéale lorsque l’on a de la surface. L’astuce est de la placer, si possible, en face d’une fenêtre pour profiter du ciel quand on se relaxe dans son bain.

  Conseils d'archi : la rénovation de salle de bains en 9 questions

Quels revêtements et matériaux nous recommandez-vous dans une salle de bains pour le sol et les murs ?

Nicola : En priorité, du carrelage ! On peut certes opter pour du bois ou un autre matériau plus esthétique mais ils supportent moins bien l’humidité et risquent de se dégrader plus vite, surtout quand on a des enfants qui aiment tout éclabousser. Il faut néanmoins savoir que le carrelage seul ne suffit pas pour bien imperméabiliser une salle de bains. C’est pourquoi je fais systématiquement installer une natte d’étanchéité sous le revêtement pour éviter les infiltrations d’eau par les joints.

Et question robinetterie ?

Nicola : Je recommande la robinetterie chromée ou en laiton. Mais, quel que soit le matériau choisi, il y a une règle d’or : privilégier la qualité et les grandes marques. Mieux vaut éviter les premiers prix, surtout pour les pièces de robinetterie qui risquent de s’abîmer rapidement et de coûter cher en remplacement sur le long terme !

On entend souvent qu’il faut bien aérer les pièces d’eau. Mais c’est quoi, justement, une bonne ventilation pour une salle de bains saine ?

Nicola : Qu’une salle de bains comporte des fenêtres ou non (mais encore plus si elle n’en a pas !), il est conseillé de poser une ventilation mécanique contrôlée (VMC) ou une ventilation mécanique répartie (VMR). Son débit doit être adapté à la taille de la pièce et à son utilisation pour éviter l’apparition de moisissures sur les joints, l’effritement des peintures au plafond, le gonflement des meubles et… les mauvaises odeurs !

La VMC est LE système de ventilation recommandé dans une salle de bains, avec ou sans fenêtres

Quelles sont les normes électriques à respecter dans une salle de bains ?

Nicola : Pour le côté pratique, on pourrait être tenté de mettre des prises tout près des lavabos. Cependant, eau et électricité, on le sait, ne font pas bon ménage. Il y a donc des règles et des distances de sécurité à respecter. La référence en la matière est la norme NF C 15-100. Elle fixe les différents volumes de protection autour d’une baignoire ou d’une douche. Par exemple, pour installer n’importe quel type de prise ou d’éclairage, il faut se placer à plus de 60 cm en largeur de l’extérieur de la baignoire ou du receveur de douche et à plus de 2,25 m en hauteur du bas de la baignoire ou du sol pour un receveur de douche. Si c’est plus près, il faudra du matériel spécifique, très basse tension, protégé contre les projections d’eau et non relié à la terre.

> En savoir plus sur la norme NF C15-100
> En savoir plus sur les règles de sécurité électrique dans la salle de bains

Au niveau des éclairages, quel est le bon choix ?

Nicola : En général, je suggère d’installer des spots (étanches bien sûr, et respectant les règles de sécurité propres aux volumes dans lesquels ils sont installés) et, pourquoi pas, un miroir rétro-éclairé ou une applique murale. On privilégie une lumière blanche pour y voir bien clair quand on se maquille ou on se rase. Pour une petite touche en plus, on peut aussi ajouter des LED sur la partie basse d’un meuble-miroir afin de créer une illumination indirecte. C’est bien pratique pour se réveiller en douceur le matin !

> Tout savoir sur les lampes à LED

  Conseils d'archi : la rénovation de salle de bains en 9 questions

Pour le chauffage, quel est le must ?

Nicola : Le chauffage au sol est la meilleure option pour un maximum de confort. Ainsi, on a les pieds bien au chaud en sortant de la douche  ! Et si l’on souhaite profiter de serviettes chaudes grâce à un radiateur sèche-serviettes, c’est possible aussi. Le chauffage au sol assurera la température de base de 19°C, et le sèche-serviettes apportera le complément au moment de la douche ou, mieux encore, 10 minutes avant grâce à la programmation.

Une astuce secrète à partager avec nous pour une salle de bains cosy ?

Nicola : J’en ai même deux ! Tout d’abord, le dessin est fondamental. Si une salle de bains est bien conçue à l’aide d’un plan précis, même si c’est une petite salle de bains, elle sera confortable. Il faut notamment réfléchir à l’emplacement des évacuations, des accès à la tuyauterie (pour pouvoir intervenir facilement en cas de fuite) ou encore des différents équipements. Par exemple, il n’est jamais agréable d’avoir seulement 50 cm d’espace entre les WC et le lavabo. Mieux vaut donc réaliser un croquis à la bonne échelle pour calculer les marges et optimiser l’espace. Et si on a des fenêtres, il ne faut pas hésiter à adapter l’aménagement pour profiter au mieux des sources de lumière naturelle !

Dans une salle de bains, chaque petit détail compte !

L’autre point clé, c’est le détail. Il est important d’apporter un soin particulier aux finitions. Par exemple, prévoir des rangements est essentiel pour cacher les shampooings, produits de beauté, rasoirs, brosses à dents, sèche-cheveux… Dans le même esprit, on peut dissimuler les prises électriques dans des tiroirs ou dans la partie basse d’un meuble-miroir. Il existe tout un tas d’astuces simples pour embellir la pièce. Alors, si je n’avais qu’un conseil, ce serait de laisser libre cours à votre imagination !

Découvrez le profil de Nicola sur RencontreUnArchi.com

Boîte à idées
Vous êtes notre plus belle source d'inspiration
Partager une idée

Retrouvez plus d'inspiration sur le compte Pinterest EDF & MOI