Le lagom : un art de vivre à adopter à la maison

Le lagom : adoptez cet art de vivre suédois en 5 leçons !

Après le hygge danois, place au lagom suédois ! Plus simple à prononcer que son cousin du Nord, cet art de vivre vous met aux commandes de votre propre bonheur. Le principe ? « Vivre mieux avec moins » ou « juste ce qu’il faut ». En d’autres termes, revenir aux choses simples, aux gestes éco-responsables, qui placent la famille et la nature au centre des préoccupations. Voici 5 façons d’adopter le lagom chez vous.

1. Le lagom, c’est consommer moins et mieux

Le credo du lagom : la chasse au gaspi ! Soucieux de la planète, le lagom prône l’achat raisonné. Mieux vaut investir dans un objet solide et fabriqué localement, plutôt que de gaspiller son argent dans un produit de moins bonne qualité, certes moins cher à l’achat, mais qu’il faudra racheter souvent.

A la maison : on investit dans une chaudière à haute performance énergétique (de type chaudière à condensation) ou des radiateurs électriques de très bonne qualité. Ils s’entretiennent facilement et nous font faire de véritables économies d’énergie.
Question éclairage, on préfère les ampoules LEDs aux halogènes. D’une durée de vie 20 fois supérieure(1), elles créent une ambiance tamisée idéale pour la détente, comme le recommande le lagom.

2. Profiter du vent frais, vent du matin

Pour respecter la nature et se reconnecter à elle, rien de mieux que de s’y balader ! Le lagom promeut le retour au grand air, quitte à n’y consacrer que 30 minutes par jour. Vous vivez en ville ? N’hésitez pas à multiplier les déplacements à pied et à descendre du bus ou du métro trois stations plus tôt.

A la maison : hiver comme été, on n’oublie pas d’aérer la chambre  au réveil pour renouveler l’air et chasser les polluants. Même 5 minutes par jour suffisent pour un bon bol d’air frais !

Voici 5 façons d'adopter le lagom chez vous.

3. Se retrouver, ensemble

Le temps passé en famille ou entre amis est la base de ce retour à la simplicité et à l’essentiel. Le lagom, c’est aussi faire de sa maison un cocon accueillant et cosy, où l’on aime se retrouver avec nos proches.

A la maison : on twiste notre salon, on bouge les meubles pour accueillir comme il le faut ce beau petit monde. On place les fauteuils et le canapé face-à-face, on installe une table basse au centre pour déposer thé et cookies maison. Et on oublie la TV : la parole reprend le pouvoir, et votre consommation d’électricité s’en porte mieux.

Attention à la mise en veille !
Éteindre votre TV, c’est bien, mais la débrancher, c’est encore mieux. Elle consommera moins d’électricité qu’en veille (on peut même dire qu’elle n’en consommera plus du tout !).
Pour mettre cet éco-geste  en pratique encore plus facilement, vous pouvez investir dans des multiprises avec interrupteur  pour couper tous vos appareils d’un coup. Il existe aussi des prises intelligentes, dites « coupe-veille », qui détectent les équipements toujours en marche. Un réflexe très lagom !

4. Recycler et faire soi-même

La meilleure façon de consommer moins et de faire des économies ? L’achat d’occasion et le DIY. Le « vivre mieux avec moins » se traduit aussi dans la déco. Retaper un vieux buffet, recycler ses vêtements, détourner un objet... sont autant de sources d’inspiration très lagom.

A la maison : on va faire un tour dans le grenier, on fouine dans les placards, on regarde d’un œil neuf les meubles et objets qui nous entourent. Internet regorge de tutos. Créer un boudin de porte en tissu pour empêcher les courants d’air de passer, tricoter un plaid avec de vieux tee-shirts (mais oui !), créer une suspension avec un panier, relooker une armoire... Bref, faire du jeune avec du vieux, c’est facile. La seule énergie que vous allez dépenser, c’est de l’huile de coude !

5. Détoxifier sa maison

Consommer moins et se satisfaire de l’essentiel commence par faire le tri chez soi. Libérez-vous de toutes ces choses qui « polluent » votre vision et votre esprit. Pour une détox plus poussée, ouste les produits ménagers de grande distribution, place aux recettes de grand-mère !

A la maison : on ne garde que les objets qui nous servent ou qui nous rappellent un très bon souvenir. On fait la chasse aux choses que l’on garde « au cas où » et on les donne, pourquoi pas, à des associations.

Pour l’entretien de ses meubles, sols et vêtements, on fabrique soi-même produits ménagers et lessive et on redécouvre les pouvoirs du vinaigre blanc. L’astuce en plus : quelques gouttes d’huile essentielle de citron et d’eucalyptus, dans un humidificateur placé sur un radiateur, purifieront l’air et chasseront les moisissures.

(1) Source : Ademe, guide pratique « Choisir son éclairage », juin 2017 - Les lampes à LED peuvent durer jusqu’à 40 000h, contre environ 2 000h pour les lampes halogènes.
Boîte à idées
Vous êtes notre plus belle source d'inspiration
Partager une idée

Retrouvez plus d'inspiration sur le compte Pinterest EDF & MOI